Chateauroux Aéroport

 

Historique

1936 : à l'origine, l'usine Bloch, usine d'aviation réalisée sur un terrain de 160 hectares situé à 5km au nord-est de Châteauroux, à la sortie de Déols, en bordure de la route de Paris ( RN.20 ).
Liée à l'usine, une piste d'attérissage sommaire.

1951 : construction de l'aérodrome.
L'infrastructure devient alors la base militaire aérienne américaine la plus importante en Europe.

1966 - 67 : départ des américains.

1981 : développement important de l'activité fret de l'aérodrome, particulièrement en fret sensible de caractère militaire, activité qui se maintient pendant toute la décennie 80.
L'entraînement et le fret sont alors les éléments importants du système de fonctionnement économique de l'aérodrome.

1991 : l'aérodrome de CHATEAUROUX-DEOLS occupe une superficie de 253 ha s'étendant sur le territoire des communes de DEOLS et de COINGS.

L'altitude de référence de la plate-forme est de 161 m N.G.F.

La Chambre de Commerce et d'industrie de l'lndre bénéficie d'un arrêté d'occupation temporaire en date du 13 février 1975.

L'aérodrome de CHATEAUROUX-DEOLS figure sur la liste N° I des aérodromes (terrain ouvert à la circulation aérienne publique par arrêté du 24 mai1978).

L'aérodrome est classé en catégorie C ; cependant afin de protéger sa vocation d'aérodrome de voyages et charters prévue au Plan d'équipement Aéronautique de la région centre, il a fait l'objet d'un plan de servitudes aéronautiques aux normes de la catégorie B, approuvé par arrêté ministériel en date du 10 novembre 1987.

 

La plate-forme en 1991

Les zones concernées appartiennent pour l'essentiel à l'Etat et pour le reste (aires de stationnement N°1 et N°2) à la Chambre de Commerce et d'industrie qui les met à la disposition du domaine aéronautique.

La plate-forme comprend :

- Une piste de 2550 m x 63 m renforcée sur les 45 m centraux en 1985, orientée nord-est - sud-ouest. Elle correspond à une piste de catégorie B.
La piste est équipée de 2 prolongements d'arrêt :
- l'un de 60 m au Nord-est et l'autre de 45 m au sud-ouest.

Les voies de circulation :

- La voie de circulation ouest réunit les 2 extrémités de la piste d'envol desservant les aires de stationnement. Sa largeur est de 30 m et elle est reliée à la piste par 2 bretelles.
- La voie de circulation est, relie l'extrémité Sud de la piste à un point situé à 1320 m de cette extrémité. Sa longueur est d'environ 2000 m et sa largeur de 22,5 m. Cette voie de circulation dessert les parcs de stationnement gros porteurs dévolus à l'activité de fret charter.


Zonage Général des Installations

La zone Est des installations est consacrée à l'activité de fret charter. Afin de répondre aux besoins de sécurité et de sûreté, cette nouvelle zone de fret totalement équipée a été mise en œuvre en 1988, son accès est contrôlé par la Gendarmerie des Transports Aériens.

Elle comprend principalement:
- 1 hangar de 2900 m2, avec les locaux d'exploitation sur deux niveaux (salle d'équipage - bureaux - douanes ),
- 6 aires de stationnement gros porteur de 3000 m2 environ chacune,
-1 station de carburant.

La zone Ouest, dans sa partie Nord, comprend les installations liées aux activités de l'aviation générale (aviation affaires, charters passagers, activité d'entraînement) d'une part et celles relatives à l'activité fret d'autre part.

Le front des installations est situé à 450 m de l'axe de la piste.

L'aire de stationnement "fret" qui représente 48000 m2 s'étend sur 400 m et 120 m de profondeur.

L'aire de stationnement "Aviation générale" occupe une surface de 30000 m2.


Les installations principales comprennent :

- une aérogare (salle d'embarquement dimensionnée pour 200 passagers),
- un bloc technique comprenant:
- le Commandant, la tour de Contrôle, le bureau de piste
- la Maintenance Centre Ouest
- la Gendarmerie des Transports Aériens
- la Météorologie Nationale
- la douane
- le SSIS
- un hangar fret de 2600 m2 pouvant être agrandi à 5000 m2,
- un dépôt de carburant (250 m3),
- un parking routier pouvant accueillir 10 poids lourds.


Autres zones relevant du domaine aéronautique :

- dans le secteur sud-ouest, une zone réservée au développement industriel et à la maintenance ainsi que la Z.l.A.P. (Zone Industrielle Aéroportuaire).
- à l'Ouest, en face de l'aérodrome, et en bordure de la Route Nationale N° 20, une zone comprenant une station d'épuration,un parking et un terrain nu.

Aides à la navigation et à l'atterrissage

Les espaces aériens associés à l'aérodrome de CHATEAUROUX-DEOLS sont constitués d'une zone de contrôle d'aérodrome (C.T.R.) et d'une région terminale de contrôle Cr.M.A.).

La piste est équipée d'un balisage lumineux à haute intensité (délimitation axiale et latérale) complété par une ligne d'approche axiale de 900 m, un radiophare d'alignement de piste, un radiophare d'alignement de descente, et des radiobornes autorisant des approches de précision de catégorie I.

Evolution des besoins

En 1981, le Plan d'équipement Aéronautique (PEA) de la région centre prévoyait pour l'aérodrome de CHATEAUROUX-DEOLS une activité en desserte courts-courriers.

Cependant son développement s'est fait d'une autre façon en raison de l'accroissement rapide de l'activité fret. L'Etat a entériné cette modification du PEA en dotant l'aérodrome de moyens lui permettant d'effectuer des opérations internationales (contrôle douanier).

En 1991 : principaux objectifs à réaliser pour le développement de l'aérodrome de CHATEAUROUX-DEOLS :

- devenir un centre de regroupement et d'éclatement de fret,
- développer l'activité de charters passagers locaux et régionaux,
- développer une base importante de maintenance avion,
- maintenir l'activité d'entraînement.

Dans cette perspective, la piste devrait être allongée à 3200 mètres et équipée d'un système "d'atterrissage tous temps"
La réalisation de cette extension de piste suppose pour l'aérodrome de CHATEAUROUX-DEOLS, le passage de la catégorie "B aux instruments" (prévue au Plan de servitude aéronautique) à la catégorie A classe A.

an 2000 : La Situation

 En 1995, l'aéroport est en gestion par le Conseil Général de l'Indre qui crée un syndicat mixte à cet effet, associant les municipalités de Déols, Coings, Montierchaume et la Chambre de Commerce et d'industrie de l'Indre.

La piste est allongée à 3500 mètres.
L'aéroport se positionne alors comme la plate-forme de fret du bassin parisien, en complément des aéroports de Paris (ADP).

Les Infrastructures

L'aéroport "Marcel Dassault" est un aéroport international de catégorie A.

Piste : 3 500 m x 45 m accessible aux gros porteurs.

2 taxiways + 2 bretelles de raccordement.

ILS de catégorie 1

Balisage latéral

Rampe d'approche

Parking : 280 000 m² intégrés dans le balisage et éclairés la nuit

Terrain entièrement clos : clôture type défense et portes à commande contrôlée (entrées gardiennées par la Gendarmerie de Transports Aériens)

Entrepôts : 6 600 m²

Un pôle logistique Multimodal

Situé aux portes de l'agglomération de Châteauroux, la zone est desservie par trois modes de transports :

LA VOIE ROUTIERE
Paris est à 2 heures de route, par l'A20 Londres-Barcelone
70% du potentiel économique européen est à une journée de camion.

LA VOIE AERIENNE
Hong-Kong est à 15 heures de vol.
Les destinations africaines sont à 6 heures de vol.

LA VOIE FERREE
Un embranchement ferroviaire sur la ligne SNCF Paris-Toulouse.


L'aéroport "Marcel Dassault" : aéroport international


Sources : Aérodrome de Châteauroux-Déols - Service technique des bases aériennes - avril 1991
Site Aéroport de Châteauroux-Déols - Marcel Dassault - 2000
MD

vers accueil
vers transports
vers "les américains à Châteauroux"
vers " l'aéronautique à Châteauroux